Soutenez la recherche
sur les maladies infantiles

Réalisations et avancées

Grâce à votre soutien et au travail des chercheurs, la magie opère. Au fil des années, les nombreux projets de recherche sur les maladies infantiles soutenus par la Fondation des étoiles ont permis des avancées majeures.

Célébrons nos grandes victoires.

Réalisations

  • En 30 ans, le taux de survie des enfants atteints de leucémie lymphoblastique aiguë est passé de 20 % à presque 85 %.

  • La recherche a permis aux médecins de sauver la vie d’enfants nés prématurément dont le poids peut atteindre à peine 500 g et de leur assurer une qualité de vie à long terme.

  • Avant 1980, la majorité des enfants atteints d’un cancer du cerveau en mourait. Aujourd’hui, la majorité survit et de nouveaux traitements seront bientôt développés afin d’améliorer leur qualité de vie.

  • Depuis 45 ans, l’âge moyen de survie des enfants atteints de fibrose kystique est passé de 5 à 47 ans.

  • En 20 ans, le nombre de décès par mort subite du nourrisson a diminué de plus de la moitié.

  • Depuis 10 ans, l’évaluation et le traitement des enfants atteints de bronchiolite virale se sont grandement améliorés, réduisant ainsi les risques de complications.

  • Taux de survie à 10 ans pour tous les cancers infantiles : plus de 75% à ce jour

  • En juin 2016, un chirurgien de l’Hôpital de Montréal pour enfants a sauvé la vie d’un nouveau-né atteint de la maladie de Charge, un syndrome complexe qui empêche le nourrisson d’avaler normalement, à l’aide d’injections de Botox (toxine botulinique). C’était la première fois qu’un si jeune bébé atteint du syndrome de Charge était traité de cette manière.

Avancées

  • En 2010, Dr Rouleau du CHU Ste-Justine a été reconnu mondialement pour sa découverte des mutations dans la prédisposition génétique à l’autisme et à la schizophrénie.

  • L’équipe de chercheurs de l’Hôpital de Montréal pour enfants a fait une percée génétique, reconnue par la revue l’Actualité comme l’une des 35 inventions les plus importantes : il est maintenant possible de dépister toute maladie génétique en un temps record grâce à une technique puissante et fiable de séquençage de gènes.

  • En avril 2016, une équipe de chercheurs de l’Hôpital de Montréal pour enfants a démontré que certaines anomalies de la vitamine B9, aussi appelée acide folique, sont fortement impliquées dans le développement des malformations cardiaques congénitales.

  • Une étude menée par des chercheurs de l’Hôpital de Montréal pour enfants a prouvé que l’ibuprofène à haut dose pouvait freiner l’évolution de la fibrose kystique, et ainsi augmenter l’espérance de vie et la qualité de vie des malades.

Consulter les grands projets de recherche