Soutenez la recherche
sur les maladies infantiles

Implication de l’inflammation maternelle dans la genèse de l’autisme



Un projet de recherche sur l’implication de l’inflammation maternelle dans la genèse de l’autisme a fait l’objet d’un reportage à l’émission "Découverte". Il a mis en lumière les travaux de Dr Guillaume Sébire de IR-CUSM et du professeur Maxime Descoteaux de l’Université de Sherbrooke. Nous vous invitons à l’écouter ici!

Implication de l’inflammation maternelle dans la genèse de l’autisme

Directeur de projet : Dr Guillaume Sébire, CUSM / collaborateur : Pr Maxime Descoteaux, CHU de Sherbrooke et Marie-Julie Allard, étudiante au PhD au CUSM

On a longtemps cru que le manque d'oxygène au cerveau lors de la naissance d'un prématuré était la cause première de son retard de développement. Or, c'est une idée préconçue parce que les vrais responsables, ce sont les cellules inflammatoires.

Marie-Julie Allard, étudiante au PhD au CUSM qui collabore à ce projet de recherche, a démontré, en utilisant un modèle animal préclinique, qu’une infection du placenta déclenchée par certains sous-types de streptocoques B jouait un rôle dans la genèse des troubles du spectre de l’autisme chez les mâles, mais pas chez les femelles. La prochaine étape de cette recherche consistera à étudier le blocage du médiateur inflammatoire concerné, en combinaison avec des antibiotiques, pour tenter de protéger le cerveau en développement contre les agressions inflammatoires provenant du placenta infecté

Dr Guillaume Sébire, chercheur de IR-CUSM, a consacré 20 ans de sa vie à étayer cette hypothèse. L’émission "Découverte" à Radio-Canada diffuse un excellent reportage sur le projet de recherche sur l'autisme et autres pathologies neuro-néonatales inflammatoires que la Fondation des étoiles a soutenu.